saison 6, épisode 10, “Nippy”

Tu ferais mieux d'appeler Saul

Tu ferais mieux d’appeler Saul
Photo: Michele K. Short/AMC/Sony Pictures Television

Gene, Gene, l’arnaqueur. Notre version moustachu, Dockers-wearin’, sweets-bakin’ de Jimmy McGill/Saul Goodman est enfin apparue dans Tu ferais mieux d’appeler Saul cette saison. Et c’est un homme changé.

Eh bien, changé par rapport au doux et triste sac que nous connaissions, glacer des brioches à la cannelle et superviser ses camarades Cinnaboniens au Cottonwood Mall. La dernière fois que nous avons vu Gene, dans la saison cinq, il s’est fait connaître comme l’homme qui s’est fait un nom en tant qu’avocat de la défense pénale le plus notoire d’Albuquerque. Comme nous l’apprenons dans le très attendu “Nippy”, la rencontre avec Jeff a eu un impact profond sur lui. Le chauffeur de taxi menaçant a confronté Gene et l’a forcé à admettre qu’il avait été Saul à l’ABQ. Et bien que la première réaction de Gene ait été d’appeler Ed à propos d’un autre acte de disparition, il a changé d’avis et a dit au réparateur d’aspirateur qu’il s’occuperait des choses lui-même. Et c’est là qu’on continue dans cet épisode changement de rythme, où Gene récupère tout le Slippin’ Jimmy et Saul Goodman qu’il a en lui et s’occupe du cas de Jeff. Pour l’instant en tout cas.

Tout comme la marque d’un acte d’escroquerie / vengeance breveté de Saul Goodman – comme nous l’avons vu se dérouler dans des détails lents et magnifiquement complexes au cours de la première moitié de la saison – l’intrigue de Gene est élaborée, impliquant la sécurité de Cottonwood, cette saison – quatre évanouissements cela l’a mis dans le travail de Jeff, un grand magasin et une vraie connaissance de la loi pour commencer. Les Cinnabons frais et le savoir-faire de l’escroquerie entrent également en jeu, ainsi que des scènes intelligemment tournées par favori Saül/Breaking Bad la réalisatrice Michelle MacLaren, qui crée une ambiance impertinente, avec des écrans partagés et la musique “Jim On The Move” de Lalo Schifrin de Mission impossible.

Gene (Jimmy, Saul… tous ces gars qui vivent dans cette tête) ne laisserait pas cette agression de Jeff subsister, mec. Il va donc si loin dans la fermeture de Jeff qu’il va explorer et escroque également sa mère, Marion (la légendaire Carol Burnett), dans le cadre de son plan d’épisode global.

Le rythme de la sortie tout en noir et blanc peut sembler assez abrupt, compte tenu de la vitesse vertigineuse – pour BCS, de toute façon – qui a servi de chocs et de révélations depuis le début de cette seconde moitié de la saison six. Mais je pense que c’est intentionnel, cela nous donne une chance d’arrêter et de continuer à traiter la mort, la destruction, la rupture et l’introduction officielle de Saul Goodman, sans parler d’anticiper ce qui nous attend. Il ne nous reste plus que trois épisodes et l’arrivée de Walter White et Jesse Pinkman approche à grands pas.

Mais c’est bon et peut-être très satisfaisant que Saül lierait tous ces personnages (avec Mike et Gus et, espérons-le, Kim d’une manière ou d’une autre) pour mettre fin à la saga qui a commencé avec Breaking Bad. Maintenant que Jeff a alimenté le déchaînement de la Saul Goodman-ness qui attendait juste de Gene pour pleurer à nouveau, il n’y a aucune raison de remettre le bouchon dans la bouteille. Le Gene qui avait l’habitude de s’asseoir seul sur un banc dans un centre commercial, de déjeuner dans un sac brun et d’espérer ne pas se faire remarquer, renaît comme le Saul d’antan, les sandwichs glacés avec panache et a couru dans les escaliers pour rejoindre sa nouvelle arnaque quoi pourrait finalement être son seul véritable amour.

Cela pourrait aussi être sa chute ultime. Jimmy aimait Kim, et la fin de cette relation restera l’un des grands déchirements de l’univers Bad/Saul. Mais Gene a certainement regardé avec tendresse cette chemise et cette cravate graphique à la Goodman au grand magasin. Comme s’il avait hâte de remettre ce costume.

observations parasites

  • Jusqu’à cet épisode, l’art principal de cette saison aurait pu être interprété comme une photo en noir et blanc de Gene enlevant un manteau de sport Saul rouge vif ou mettez. Maintenant, nous savons que c’est ce dernier.
  • En parlant de vêtements, Gene a également mis la bague de Marco et tout ce qu’elle symbolise.
  • Grand rappel: Le retour du garde (que nous connaissons maintenant sous le nom de Nick) de la première de la saison trois. C’est lui qui aide la police d’Omaha à emmener le jeune voleur à l’étalage que Gene les aide à trouver, quand Gene crie à l’enfant de ne rien dire et d’engager un avocat. Nick n’est pas satisfait des conseils de Gene, et il le lui rappelle lorsque Gene se présente au bureau de sécurité de Nippy. Rien que quelques petits pains bien givrés ne pourraient pas aplanir.
  • Le fromage cheddar extra-fort du Wisconsin de Schnauz Farms devrait être un clin d’œil à Saül scénariste/réalisateur/co-producteur exécutif Thomas Schnauz. Dommage que Marion n’était pas fan.
  • Gene est au top de son jeu Saul lorsqu’il est lancé dans une action d’urgence pour empêcher Frank de voir l’agent de sécurité (vedette invitée Jim O’Heir) anéantir Jeff lors de son vol à l’étalage dans le grand magasin. Sur place, Gene concocte une histoire lamentable liée à un véritable chagrin de son passé, y compris la mort de Chuck et la perte de Kim.
  • Non, vous ne vous êtes pas trompé : c’était un nouvel acteur jouant Jeff, ou Jeffy, comme l’appelle sa mère. Don Harvey a joué le chauffeur de taxi dans les saisons quatre et cinq. EO nRemarques que Harvey était coincé avec son rôle dans HBO Nous possédons cette ville et n’était pas disponible pour revenir pour Saül, donc l’acteur Pat Healy joue maintenant le rôle. Étant donné que Burnett a également confirmé qu’elle participera à plusieurs épisodes, il semble y avoir un pari sûr que malgré tous les efforts de Gene, il n’en aura peut-être pas fini avec Jeff. Ou peut-être que Jeff et Marion n’en ont pas encore fini avec lui.
  • Marion s’avère être une gentille dame qui peut être un peu salée si elle le veut, comme lorsqu’elle répond grossièrement à l’offre d’un autre client de l’aider à obtenir quelque chose d’une étagère haute et lorsqu’elle gronde le charcutier pour lui avoir donné un quart de livre de trop de pastrami lors d’une précédente sortie shopping. Et si Marion était bien plus qu’il n’y paraît ? Et si elle découvre que Gene, qui, selon elle, a une si bonne influence sur son Jeffy, non seulement l’a arnaqué et l’a fait chanter dans le crime, mais aussilui a fait penser qu’il était juste un gars sympa qu’elle a rencontré alors qu’il cherchait un animal perdu ? C’est une femme plutôt pointue, c’est le moins qu’on puisse dire. Jeff est un boob, mais Marion n’est peut-être pas trop contente de Gene – et elle n’est peut-être pas si encline à le laisser s’en tirer comme ça.

Leave a Reply

Your email address will not be published.