Twin Voyager explore près de 45e anniversaire et des décisions difficiles

Le 20 août 1977, le vaisseau spatial Voyager 2 de la NASA est lancé dans l’espace. Son jumeau, Voyager 1, a été lancé 16 jours plus tard. Aujourd’hui, ce ne sont pas seulement les objets artificiels les plus éloignés – situés respectivement à 12 milliards et 14,5 milliards de miles (19,3 milliards et 23,3 milliards de kilomètres) de la Terre – mais aussi la plus longue mission opérationnelle de la NASA, dont les données continuent de rebondir de leur interstellaire voyages aux confins du système solaire à l’approche de leur 45e anniversaire.

Mais chacun Vaisseau spatial Voyager est alimenté par une source d’énergie nucléaire finie, et les deux sources se réduisent à des niveaux dangereusement bas. Chaque vaisseau spatial a un stock de l’isotope radioactif plutonium-238 ; au fur et à mesure que l’isotope se désintègre, de l’énergie est libérée et convertie en électricité par trois générateurs thermoélectriques à radio-isotopes (RTG). Au lancement, les RTG ont fourni à chaque vaisseau spatial 450 watts de puissance. Aujourd’hui, ils produisent moins de la moitié de cette quantité et leur puissance électrique diminue de quatre watts chaque année.

Leave a Reply

Your email address will not be published.